Actualité La Rochelle

Actualité La Rochelle

nouveau | accès wap mobile

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire 

[ les adresses ] La Rochelle et sa région
  à la une

accès mobile wap.ubacto.com | accès handicap

Index de à la Une les flux RSS flux RSS à la une 

© ubacto - Passage de relais Théâtre en été 2014 - 2015 [ festival 20-26 juillet ] Théâtre en été à La Rochelle : 20e édition du lundi 20 au dimanche 26 juillet 2015 !
publié Mar, 21 Jul 2015 par N.M - ubacto.com - image © ubacto - Passage de relais Théâtre en été 2014 - 2015
Il y a un an à La Rochelle, presque jour pour jour, le 21 juillet 2014, l'équipe de Théâtre en été se retrouvait au Gabut en clôture de sa 19e édition. À cette occasion, Patrick Angibaud, fondateur du festival a passé officiellement le relais, aux côtés de Maryvonne Blaurec, indispensable bénévole de l'association, à Raphaël Le Mauve. Déjà associé à la programmation 2014, cet auteur-conteur-comédien a composé sa première programmation avec Maud Glomot pour la 20e édition de Théâtre en été, placée sous le signe de la transmission, de la continuité et du renouvellement. Une dizaine de bénévoles très impliqués contribuent à la réussite de l'événement avec notamment un référent sur chaque site qui veille au confort des comédiens comme du public.

En 2015, quelque 80% des artistes et compagnies se produisent pour la première fois à Théâtre en été ou bien n'étaient pas à l'affiche l'an dernier. Si la plupart sont des locaux, d'autres sont Tourangeaux, Parisiens ou Marseillais et une compagnie vient même de Madagascar ! La mixité entre amateurs confirmés et professionnels, plus nombreux que lors des précédentes éditions, fait toujours partie de l'ADN du festival. Sur le programme, un "A" ou un "P" permet néanmoins de les distinguer.

Théâtre en été, qui pour certains à des petits airs de "mini-off" façon Avignon, investit six lieux différents pendant sept jours du 20 au dimanche juillet 2015. Une vingtaine de propositions, soit une quarantaine de rendez-vous sont au programme dans des genres très différents et pour tous les âges, toujours avec une dimension populaire au sens noble du terme. Théâtre, seul en scène, jeune public, chanson, spectacle musical, lecture, humour... Cette année, le festival a porté également une attention particulière au burlesque ainsi qu'au spectacle de rue, une forme qui permet d'aller au devant du public mais qui demande également, contrairement aux idées reçues, un environnement souvent encore plus technique qu'en salle.
On retiendra notamment la performance d'Églantine Rivière en clown-pin-up dans "Wadadidou", les 20 et mardi 21 juillet à 20h30 à l'Espace Bonpland.
À ciel ouvert, cour des Moureilles, la compagnie Torrent-Ciel propose "Trois francs six sous" un texte de Raphaël Le Mauve, sur la rue, celle de la dérive joué par Véronique Descamps les 22 et 23 juillet à 17h. Puis le "Making off tambouille" burlesque, musical, décalé, gestuel de Christine Knaub et Jean-Claude Horn, à 17h également, vendredi 24 et samedi 25.
Sur le parvis de la médiathèque Michel Crépeau, vendredi 24 juillet à 20h, ne ratez pas "Zarazarao", un spectacle pour trois clowns et deux musiciens des "Zolobe" de Madagascar en collaboration et dans une mise en scène signée par "les Matapeste". Basée à Niort, cette compagnie clownesque qui rayonne à l'international est à l'origine du "Très grand conseil mondial des clowns".

Les co-directeurs artistiques ont aussi souhaité promouvoir de nouveaux talents, certains encore à la lisière du "A" et du "P". C'est le cas de Jean-Michel Bru qui a suivi la masterclass de La Kanopé II et qui fera son premier seul-en-scène dans a href="http://ubacto.com/theatre-en-ete/#lhommeideal">"L'homme idéal" de Frédéric Baigne chez Aiôn, jeudi 23 et vendredi 24 juillet 2015 à 19h30. Emmanuelle Enrico, une professionnelle qui a joué avec la compagnie Avis de tempête , comédienne professionnelle qui fait ses premiers pas dans l'univers du conte avec ses "arbres..." qui parlent de nous, du monde et de la vie, vendredi 24 et samedi 25 juillet à 16h à la médiathèque Michel Crépeau.

Nouveaux lieux : la cour de l'école d'Or, rue Saint-Jean du Pérot, à deux pas de La Coursive qui recevra, mardi 21, mercredi 22 et jeudi 23 juillet à 20h30, la compagnie Les 4 Chapeaux. Ce quatuor féminin présentera "Quand les mots guichent", un spectacle entre théâtre, chansons et bal interprété par deux comédiennes, une chanteuse et une accordéoniste.

Le festival prend aussi ses quartiers d'été chez Aiôn, le bar culturel et solidaire de la rue de la Scierie qui vient de fêter sa première année d'existence accueuillera "L'homme idéal". Puis, samedi 25 juillet, deux comédiens pour des lectures : à 19h30, Éric Chaussebourg qui lira "Le prunus" de Noëlle Renaude, un texte sur les vicissitudes de la vie en entreprise et à 20h30 Thierry Patarin qui donnera corps aux mots d'amour du long poème "Funambule" de Jean Genet.
Aiôn sera également l'adresse de la nouvelle soirée "carte blanche" de clôture, dimanche 26 juillet de 19h à 22h. Celle-ci qui prendra la forme d'une scène ouverte aux comédiens, auteurs, circassiens, conteurs et autres saltimbanques qui ont envie de se confronter au public, pour prendre le micro, les inscriptions sont conseillées !
Table ronde, également chez Aiôn, samedi 24 juillet de 15h à 18h avec Maud Glomot et Raphaël Le Mauve qui animeront un débat sur le spectacle vivant ouvert à tous les passionnés, professionnels, amateurs et publics !

Infos pratiques : le trio Cécile & Cie ; le Tréteau des 2 Tours ; Décaléou ; Yolaine Machet ; Le Paraph'Théâtre ; Les 4 Chapeaux ; Mots Nomades Production ; Véronique Descamps ; Christine Merville ; Jean-Michel Bru ; La Libre Comédie ; Cécile & Cie ; Passeparole ; Les Zolobe et les Matapeste ; La Petite Grenade ; Emmanuelle Enrico ; Torrent-Ciel ; Éric Chaussebourg ; Caboch'Art… À découvrir pendant une grande semaine de façon très accessible grâce aux nombreux spectacles à prix libres et à la billetterie à prix très raisonnables, plus encore avec le "Passeport" du festival qui permet de bénéficier du tarif réduit. Les salles ne sont pas très grandes : pensez à réserver au Tél : 06 66 03 73 50. : salle de l'Arsenal qui est aussi le QG du festival pour les infos et les réservations ainsi qu'un nouveau point de rencontre avec l'équipe et les artistes. À l'Espace Bonpland, Cour des Moureilles, à la médiathèque Michel Créneau, à l'École d'Or et chez Aiôn. En détail sur la page web de Théâtre en été ; dans l'agenda au jour le jour ; sur la carte-programme interactive et à suivre sur le fil d'info ubacto . Et l'indispensable numéro pour les réservations : 06 66 03 73 50.

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).


© Aiôn, bar culturel et solidaire, la dream team ! [ art et culture ] La Rochelle : été 2014 - été 2015, Aiôn, bar culturel et solidaire a tout juste un an !
publié Sam, 18 Jul 2015 par Laure Chataignon - ubacto.com - image © Aiôn, bar culturel et solidaire, la dream team !
L'été dernier à La Rochelle, Aiôn bar culturel et solidaire, ouvrait après quelques mois de cogitations et de travaux, la porte d'une nouvelle aventure résolument collaborative et participative. L'utopie a pris corps. Dans le quartier des Minimes - Technoforum, un peu en retrait, à deux pas du cinéma Mega CGR et d'une grande enseigne de fast-food, l'adresse est très vite devenue un incontournable carrefour intergénérationnel. Juste avant la fête du 18 juillet 2015 qui débutera à midi, Laure Chataignon a rencontré Anne Fort, l'une des quatre associés d'Aiôn, pour faire le point sur cette première année d'existence.

Bien plus qu'un simple bar, Aiôn est un lieu qui réunit, selon l'idée de ses créateurs, au-delà des générations et sans cibler une clientèle particulière. Le pari est réussi. En effet, le bar accueille aussi bien des étudiants, des retraités que des actifs du trentenaire aux sexagénaires en passant par les "quadras", et autres "quinquas". Dans le droit fil, la programmation culturelle qui est au coeur du projet "Aiôn" est d'une éclectique diversité. Classique, métal, reggae, chanson française, rock, pop... La palette des genres musicaux est aussi étendue lors des concerts que des scènes ouvertes et jam sessions. Ajoutez des ateliers d'écriture, du tricot, du théâtre, des lectures, une bibliothèque à prix libre, l'accueil d'une "Ruche" de producteurs locaux, des débats, les bacs de légumes des "Incroyables comestibles", du street art... Et beaucoup plus puisqu'il s'y passe toujours quelque chose !

Partage : sans l'avoir vraiment prévu dès le départ, l'équipe d'Aiôn a mis en place un réseau d'échanges de services et de savoirs. Il fonctionne à la façon d'un troc, mettant en relation des personnes qui ont besoin des compétences des autres. Chacun peut, par le biais d'un formulaire, proposer par exemple un cours de guitare à celui ou celle qui lui apprendra la langue des signes. Ce système peut fonctionner pour tout.

Solidarité : le mot solidaire n'est pas ici un effet de style. L'équipe organise régulièrement des trocs de livres ou bien de vêtements dans l'esprit des zones de gratuité. Dans le droit fil, elle a mis en place un système de "café suspendu". Le principe, né à Naples il y a longtemps, fait depuis des émules un peu partout. Les clients peuvent "pré-payer" des cafés qu'ils ne consomment pas et qui seront, plus tard, offerts à ceux qui n'ont pas les moyens d'en acheter. Le plus souvent, le consommateur commande deux cafés, l'un pour lui, l'autre étant mis en attente.

Participation : à l'exception des consommations et de la petite restauration au bar, la programmation artistique et culturelle est "à prix libre", chacun contribuant en conscience et selon ses moyens.

Une entreprise citoyenne : les fondateurs d'Aiôn ont choisi de créer une Scop, une Sarl coopérative et participative. Ce mode entrepreneurial est basé sur une gouvernance démocratique qui fonctionne, non pas sur la part de capital détenu par chaque associé, mais sur le principe de "un homme - une voix". Par ailleurs, la Scop impose d'affecter une part des bénéfices à l'emploi, à l'investissement et au développement. La création d'Aiôn a notamment été soutenue par une "Cigales", club d'investisseurs pour une gestion alternative et locale de l'épargne solidaire qui est entré au capital de l'entreprise. Pour les quatre associés salariés d'Aiôn, l'esprit Scop traduit aussi la force de l'équipe par la mise en commun des compétences de chacun. Quentin, Thomas, Aymeric et Anne sont respectivement en charge de la programmation, de l'administratif, du bar et de la communication. En plus de Fanny et Nelly, des extras viennent renforcer le staff quand c'est nécessaire. Par ailleurs, les partenaires contribuent également à l'animation artistique et culturelle du lieu.

Un an déjà ! L'équipe s'est agrandie au cours de l'année, passant de trois à quatre associés salariés. À l'heure du bilan, Anne estime que, si de nombreuses activités ont été proposées, il en reste encore beaucoup d'autres à tester. Elle exprime aussi la fierté d'avoir contribué à promouvoir des musiciens locaux, notamment lors des scènes ouvertes. Dans le même esprit, d'avoir donné aux clients un espace de libre expression.

La quête de l'équilibre : pour Anne, c'est la clé de la réussite. Bien sûr, créer un bar demande du travail constant et peut amener son lot de déceptions, quand certaines activités attirent moins de monde que prévu par exemple. Mais au cours de cette première année, pour l'équipe qui a fait son "apprentissage" au quotidien, il y a eu bien plus de satisfactions. La dernière en date, une semaine avant la fête d'anniversaire d'Ain, samedi 18 juillet 2015 est venue du succès d'Aiôff, une programmation musicale en off des Francofolies de La Rochelle. Dimanche 12 juillet en particulier, le concert du groupe de rock "Les Hurlements d'Léo" avec en première partie "Les Obsédés du Monde" a fait le plein. "C'était un peu magique, raconte Anne, les artistes étaient en pleine osmose avec le public. Ce sont ces moments et cette atmosphère particulière qui permettent de se distancier du travail que demande un bar, pour se dire rêveusement : au bout d'un an, on a réussi à faire ça..."

Des projets ? En cohérence avec les caractéristiques de son ADN, ouvert, solidaire et accessible, Aiôn souhaite continuer à expérimenter. Pour Anne, toujours en recherchant l'équilibre humain, il faut tout tester. L'équipe, dès la rentrée, va se rapprocher, de plus en plus, des associations locales à qui elle ouvre déjà ses portes pour organiser des réunions comme des évènements. Elle continuera aussi à développer des partenariats et des coopérations avec des personnes qui partagent ses valeurs d'ouverture et qui ont envie de participer à son projet alternatif.
L'autre axe de développement est celui de l'offre de restauration. Cette année, le bar proposait déjà, à prix raisonnables, des sandwichs frais composés avec des ingrédients biologiques et locaux ; des tartes végétaliennes ; des gâteaux artisanaux ; des salades. Durant l'année scolaire, l'établissement est ouvert pour le déjeuner, mais l'été, il n'ouvre qu'à 17h. L'idée est d'enrichir l'offre pour devenir une bonne adresse alternative et gourmande de référence. Cela ira de pair avec de nouveaux investissements au niveau de la cuisine. À suivre !

Écrit par Laure Chataignon - ubacto.com, juillet 2015

Aiôn nouveau partenaire du festival "Théâtre en été" à La Rochelle dont la 20e édition se tient du lundi 20 au dimanche 26 juillet 2015. Le bar culturel accueillera : "L'Homme idéal" de Frédéric Batigne et deux lectures par des comédiens. Une table ronde, samedi 25 juillet de 15h à 18h ouverte à tous les passionnés du spectacle vivant. Et, dimanche 26 juillet de 19h à 22h, la nouvelle soirée "carte blanche" de clôture ouverte à toutes et à tous, comédiens, auteurs, circassiens... ainsi qu'au public qui viendra les découvrir.

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).


© photo de presse : La fine équipe. À l'affiche aux Francofolies 10-07-15 [ festival 10-14 juillet ] Hip-hop électro rock aux Francofolies de La Rochelle : révélations 2015 sur la scène Premières Francos du Village
publié Jeu, 09 Jul 2015 par N.M - ubacto.com - image © photo de presse : La fine équipe. À l'affiche aux Francofolies 10-07-15
Les Francofolies de La Rochelle s'ouvrent, vendredi 10 juillet 2015 avec une programmation toujours éclectique qui compte plus de 100 concerts sur 9 scènes différentes jusqu'au mardi 14 juillet 2015. Cette année le festival met les bouchées double pour promouvoir les nouveaux talents avec, en plus de celle du théâtre Verdière, une nouvelle et seconde scène "Premières Francos" qui s'installe au coeur du Village Francofou, square Valin. Certains artistes de cette sélection sont déjà sortis de la confidentialité. Ils touchent un public de plus en plus large et ils accrocheront sûrement très vite leurs noms en tête d'affiche des "grandes scènes", ici et ailleurs. Très accessible, avec un billet à 8 euros la soirée, la scène du Village est cet été "the place to be" pour celles et ceux qui apprécient de découvrir les nouveaux talents en "avant-première". Au programme, les quatre premiers jours des Francos, le 14 juillet étant réservé à la fête nationale, trois artistes chaque soir à partir de 21h avec en ouverture, un artiste révélé par le Chantier des Francos 2014-2015.


Vendredi 10 juillet 2015
Georgio : ce jeune rappeur qui exprime sa réalité avec un certain optimisme séduit déjà la critique, à commencer par celle des Inrocks, qui voit déjà en lui "une des personnalités les plus intéressantes du rap 2.0" hexagonal. Chantier des Francos 2014-2015.

La Fine équipe : si ce sont ses "Premières Francos", ce quatuor de Djs et beatmakers surprend son public depuis une dizaine d'années. Alchimistes et ingénieurs du son, ils jouent avec une palette de machines pour composer un univers riche, dense et éclectique qui explore les sonorités des cinquante dernières années à la sauce électro-hip-hop. Leur discographie compte une trilogie déjà incontournable baptisée "La Boulangerie" 1, 2 et 3 au goût parfois sucré ainsi que plusieurs mixtapes et autres albums issus de side-project souvent étonnants.

Everydayz à la scène, llias Koutchoukov à la ville est un jeune beatmaker qui combine les sons vintages et actuels pour construire des mélodies hybrides sans s'obliger à choisir entre pop, hip-hop, rythmes blacks d'inspiration très seventies et musique actuelle. Dans son ouvrage "Electrochoc", l'emblématique Dj Laurent Garnier estime que c'est un des producteurs les plus prometteurs de sa génération.

Samedi 11 juillet 2015
Cette soirée est une excellente alternative pour celles et ceux qui seraient un peu déçus de ne pas avoir de billet pour la soirée la plus électro du festival. Sur la grande scène Jean-Louis Foulquier avec Fakear, Naâman, The Do, Selah Sue, Chinese Man et The Avenger, elle affiche "sold out" depuis le début de la semaine !
Sianna : dans le monde très masculin du rap, cette jeune femme originaire de Bamako au caractère aussi affirmé que son univers pluri-artistique a l'envergure d'une grande. Ex-membre du groupe Crack House, MC, compositrice et danseuse, ses prestations freestyle ont séduit ses pairs qui l'ont convié en première partie de leurs concerts : La Fouine, Orelsan, Seth Gueko, Seyfu... Elle accompagne aussi la tournée 2014-2015 de Soprano. Son premier EP est sorti au printemps, à découvrir sur scène cet été aux Francos !Chantier des Francos 2014-2015.

Hippocampe Fou n'est pas un inconnu pour le public francofou. Embarqué dans l'aventure du Chantier des Francos 2013, il a été distingué par le volet français du Prix Félix Leclerc la même année. Ce MC parisien évolue dans un univers hip-hop décalé très surréaliste en jouant avec brio avec les mots, les images et les sons. Toujours à la limite de l'absurde, avec des références qui vont de Boby Lapointe au cinéaste Lars von Trier, son univers est assez inclassable. Son sens de la mise en scène fait merveille sur scène quand il plonge, avec ses complices Céo et DJ Deska, son auditoire dans son étonnant aqua-show-man.

Salut c'est cool : le nom du groupe formé par quatre touche-à-tout donne le ton, comme une invitation à les rejoindre dans un univers spontané, léger, barré, poétique et irrévérencieux très dadaïste. En concert, ils offrent au public, sur une techno instinctive et survoltée, une expérience aux airs de rave party improvisée entre amis. Et personne n'a envie de siffler la fin de la récrée !

Dimanche 12 juillet 2015
Robi : d'une voix sensuelle, Chloé Robineau propose un rock minimaliste qui s'inscrit dans la tendance du retour de la cold wawe des années 1980 sur la scène française. En français sur une trame musicale anglo-saxonne aux boucles de synthés hypnotiques, ses textes parlent d'amour, du temps, de vengeance... "Profond et beau comme un soir d'orage en été !" Chantier des Francos 2014-2015.

Perez, Julien de son prénom, ex-leader du groupe Adam Kesher, approche la trentaine en solo en suivant avec sensualité des lignes mélodiques et urbaines teintées d'électro. Son écriture sensible joue avec les références. S'il cite Christophe, de Daho, de Bashung, l'oreille en décèle bien d'autres qu'il semble s'amuser à juxtaposer. D'un titre à l'autre, parfois sur le même, il a l'art de brouiller les pistes pour éviter de se laisser enfermer dans une seule case. Entre variété chic et variations électroniques, il atteint un point d'équilibre, fragile et tout en finesse, qui donne envie de se lover dans son bel univers électro-pop made in France.

Hyphen Hyphen : moyenne d'âge 22 ans et déjà un talent très affirmé pour Santa, Puss, Line et Zac qui déploient un son électro-rock-pop toujours puissant et énergique à la fois rugueux et mélodique. "Nourris à la technologie, ils envisagent la musique comme la bande son d'un film, d'une oeuvre d'art ou d'un tableau en cours de création".

Lundi 13 juillet 2015
Radio Elvis donne le ton dans sa présentation, extrait : "... Nous n'avions pas vraiment connu les années 80 mais nous gardions quelques traces d' Orchestre Rouge ou de Marquis de Sade. Nous n'avions jamais vu Manchester mais nous connaissions sa musique et ça aussi ça nous exaltait...". Ce jeune trio masculin et distingué joue avec la voix et les mots soutenus par un rock lyrique pour créer une atmosphère évocatrice très poétique et profonde. Il se dit que ces jeunes gens se situent entre Daho qui fera l'ouverture, vendredi 10 juillet de la grande scène Jean-Louis Foulquier et Dominique A, à ne pas rater, la veille, dimanche 12 juillet à La Sirène, nouvelle scène d'un soir du festival.

Thylacine : le nom qu'a choisi William Rezé est un mot savant et précieux qui s'accorde parfaitement avec les notes de son electronica progressive et vaporeuse. En plus des machines, l'artiste improvise en live avec son sax alto pour accompagner les projections graphiques signées par Laëtitia Bely. L'univers sonore et visuel est à la fois très cinématographique, pictural, sensible et onirique propulsant avec délicatesse le public à la lisière du dancefloor et de l'imaginaire. Longtemps saxophoniste dans différents groupes, Thylacine a initié son projet solo électro en 2012.

Superpoze est le nom de scène de Gabriel un artiste électro à la vingtaine à peine entamée qui livre en live un show digne de ceux des beatmakers reconnus. Entouré par ses machines, sa folle énergie embarque le public dans un univers atmosphérique entre breakbeat et hip-hop. 

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs, culture, spectacles, société et sorties : agenda. Tourisme, vacances et week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).

À suivre : Aiôff chez Aiôn, bar culturel et solidaire qui fait son "off" des Francos avec un melting pot musical entre punk-rock, musiques tribales, chansons à textes, soul, heavy blues psyché du 10 au 14 juillet. Le lieu, devenu incontournable depuis sa création l'été dernier fêtera juste après son premier anniversaire, samedi 18 juillet de midi à 2-3h du matin. Place ensuite, du lundi 20 au dimanche juillet à la 20e édition du festival Théâtre en Été. Art contemporain : tout l'été jusqu'au 23 août, l'espace Encan présente une rétrospective exceptionnelle de l'oeuvre de Jan Voss de 1960 à nos jours, nous en reparlerons. En attendant, précipitez vous pour (re)découvrir les oeuvres de ce peintre et sculpteur, figure majeure de la scène artistique européenne.



accés à la recherche affinée de l' actualité La Rochelle

  leflux : fil d'info multi-réseaux (diffusez facilement partout...) Jazz In Août 2015 les 13, 14 et 15 août 2015 au Muséum d'histoire Naturelle de La Rochelle - entrée libre et gratuite...
Rendez-vous culturels ! retrouvez-vous entre amis, envoyez un flyer personnalisŽ ! allez dans la galerie des flyers ...
[ rendez-vous entre amis... ]

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire